Grains responsables est une initiative qui renforcera la réputation du Canada en tant que fournisseur d’aliments de haute qualité et durables sur les plans environnemental, social et économique.

Il s’agit d’un code de pratique fondé sur la science, élaboré pour répondre aux priorités des clients et des acheteurs de grains, mais aussi pour fournir des solutions pratiques qui aident les exploitations agricoles à s’améliorer en permanence.

L’adoption des pratiques de Grains responsables aide les agriculteurs à répondre aux attentes des consommateurs et des acheteurs de grains qui accordent de l’importance à la durabilité.

FOIRE AUX QUESTIONS

QU’EST-CE QUE GRAINS RESPONSABLES?

Grains responsables est un code de pratique volontaire, fondé sur la science, qui montre les soins prodigués à l’environnement par les producteurs de grains canadiens et leur engagement envers celui-ci. Il s’agit d’une base de pratiques qui permettra aux agriculteurs d’utiliser les meilleures pratiques agronomiques modernes afin de maintenir la santé des sols, la pureté de l’air et de l’eau, de respecter la faune indigène et d’offrir un environnement de travail sûr à toutes les personnes impliquées au sein de l’exploitation agricole.

Grains responsables est une approche proactive qui fait franchir un pas de plus au leadership des agriculteurs canadiens, en fournissant un code de pratique national pour la production durable de céréales, d’oléagineux et de cultures spéciales. Les normes figurant dans Grains responsables seront tenues à jour et seront revues et actualisées régulièrement, ce qui permettra aux agriculteurs de disposer des informations scientifiques les plus récentes pour optimiser leurs pratiques de gestion responsable.

Le code contient à la fois des pratiques obligatoires et recommandées.

  • Bon nombre des normes requises sont déjà énoncées dans divers règlements que les agriculteurs suivent actuellement.
  • Les pratiques recommandées les aident à aller encore plus loin pour protéger et améliorer la santé de notre environnement. L’adoption des pratiques de Grains responsables pourrait ne pas signifier beaucoup de changements pour certaines exploitations agricoles.

Les modules inclus dans Grains responsables couvrent un éventail de bonnes pratiques liées à l’environnement et aux personnes :

  • Gestion des nutriments
  • Gestion des ravageurs et des pesticides
  • Gestion des sols
  • Gestion de l’eau
  • Choix et utilisation des semences
  • Utilisation des terres et espèces sauvages
  • Santé et bien-être

Les changements climatiques (émissions de gaz à effet de serre) sont intégrés dans plusieurs de ces catégories.

QUELS TYPES DE PRATIQUES SONT INCLUS?

Chaque module de l’ébauche du Code de pratique contient plusieurs pratiques requises et recommandées. Voici un exemple de chacune, qu’on trouvera dans le module Gestion des nutriments:

  • Pratique requise : Lorsque la loi l’exige, effectuer un échantillonnage représentatif du sol conformément aux exigences provinciales; sinon, effectuer une analyse représentative du sol (par champ) au moins tous les 5 ans.
  • Pratique recommandée : Analyser le sol de chaque champ en utilisant un échantillon représentatif au moins tous les 3 ans.
POURQUOI EST-IL ÉLABORÉ?

Grains responsables est élaboré pour promouvoir de manière proactive l’amélioration continue de la durabilité environnementale et de la responsabilité sociale des exploitations agricoles canadiennes. Ce code de pratique aborde également des questions qui intéressent ou préoccupent les acheteurs et les consommateurs de grains, tant au Canada que sur les marchés d’exportation. Il devrait favoriser l’accès aux marchés et renforcer la réputation du Canada en tant que fournisseur de denrées alimentaires de haute qualité et durables sur le plan environnemental, social et économique.

À QUI S’ADRESSE-T-IL?

Grains responsables s’adresse à tous les producteurs de grains canadiens, quel que soit leur lieu d’exploitation. Il couvre toutes les cultures de grains (céréales, oléagineux et cultures spéciales), mais il peut y avoir des pratiques requises ou recommandées propres à certaines cultures au sein du code de pratique volontaire. Les normes tiennent également compte des différences régionales, que ce soit en matière de sols, de climat ou de cultures.

EST-CE QUE LE FAIT DE SUIVRE LE PROGRAMME GRAINS RESPONSABLES SIGNIFIE QUE JE DEVRAI CHANGER LA FAÇON DONT JE FAIS LES CHOSES DANS MON EXPLOITATION?

Grains responsables sera un code de pratique volontaire. L’adoption des pratiques de Grains responsables ne signifie pas forcément beaucoup de changements pour certains agriculteurs, puisque de nombreuses pratiques figurant dans le Code sont des règlements ou des pratiques exemplaires qu’ils suivent déjà. Les producteurs agricoles qui choisiront de participer ou non à cette initiative prendront la décision en fonction de leur situation particulière. Par ailleurs, dans le cadre du processus de consultation qui se déroule de novembre 2020 jusqu’à février 2021, on demande justement aux agriculteurs de statuer sur le niveau de changement nécessaire pour répondre aux exigences de Grains responsables.

QUI L’ÉLABORE?

La Table ronde canadienne sur les cultures durables (TRCCD) dirige l’élaboration de Grains responsables.

Le Comité d’élaboration du code, le Comité consultatif scientifique et le Comité de communication et d’engagement, qui comptent des représentants des agriculteurs de tout le pays et de divers groupes de producteurs spécialisés et organisations du secteur, soutiennent son élaboration. Il est élaboré selon une approche transparente et consensuelle, en s’appuyant sur les meilleures données scientifiques dont on dispose.

COMMENT PUIS-JE APPORTER MA CONTRIBUTION?

La contribution des intervenants est très importante pour nous. Maintenant que le code de pratique a été élaboré sous forme d’ébauche, une consultation officielle a lieu de novembre 2020 à février 2021. Les agriculteurs et les autres acteurs concernés du secteur sont invités à examiner le code et à faire part de leurs commentaires. Ces commentaires seront utilisés pour réviser le code afin de s’assurer qu’il est pratique et peut être largement adopté par les agriculteurs.

Nous organiserons des réunions virtuelles avec des organisations de producteurs spécialisés afin d’examiner en détail le code de pratique Grains responsables. Les particuliers pourront également examiner le code et soumettre leurs commentaires par le biais d’une plateforme en ligne.

Un résumé du retour d’information ou du compte rendu sera mis à la disposition des organisations et de leurs membres.

Pour recevoir votre invitation à participer aux consultations, veuillez cliquer sur S’inscrire maintenant et remplir le formulaire. Vous recevrez une invitation personnelle par courriel à une plateforme en ligne où vous pourrez examiner à votre convenance le projet d’exigences et de pratiques recommandées.

QUAND SERA-T-IL LANCÉ?

Une fois les processus de consultation et de révision terminés, la version finale devrait être prête au printemps 2021. De plus amples informations sur la manière d’accéder au code seront largement diffusées auprès des groupes de producteurs spécialisés et ceux des intervenants du secteur.

QUELS SONT LES THÈMES ABORDÉS?

Les modules inclus dans Grains responsables couvrent un éventail de bonnes pratiques liées à l’environnement et aux personnes :

  • Utilisation des terres et faune sauvage
  • Gestion de l’eau
  • Choix et utilisation des semences
  • Lutte antiparasitaire et gestion des pesticides
  • Utilisation des engrais et du fumier
  • Gestion des sols
  • Santé et bien-être (y compris la gestion des employés)

Les changements climatiques (émissions de gaz à effet de serre) sont intégrés dans plusieurs de ces catégories.

COMMENT FONCTIONNE-T-IL AVEC D’AUTRES NORMES/PROGRAMMES DE DURABILITÉ?

Grains responsables fait référence aux programmes de gestion responsable existants et s’appuie sur eux. Des programmes tels que le Plan environnemental en agriculture et le programme de Gérance des nutriments 4B ont été utilisés au cours du processus d’élaboration. Il ne remplace ni ne fait double emploi avec les programmes existants, mais peut aider à consolider de multiples programmes de durabilité à l’avenir.

L’adoption des pratiques de Grains responsables ne signifie pas forcément beaucoup de changements pour certaines exploitations agricoles. Plusieurs exigences sont des règlements ou des pratiques exemplaires que de nombreux agriculteurs canadiens suivent déjà.

Les normes figurant dans Grains responsables seront tenues à jour et seront revues et actualisées régulièrement, ce qui permettra aux agriculteurs de disposer des informations scientifiques les plus récentes pour optimiser leurs pratiques de gestion responsable.

COMMENT LES PROGRÈS OU LA CONFORMITÉ AU PROGRAMME GRAINS RESPONSABLES SERONT-ILS SUIVIS?

L’adoption de Grains responsables ne sera pas suivie au niveau des exploitations agricoles. Les données combinées seront recueillies et analysées pour mesurer l’adoption des pratiques au niveau national, provincial ou régional. Au fil du temps, ces informations cumulatives montreront les tendances concernant la qualité de l’utilisation des pratiques par les agriculteurs. Les progrès réalisés et les tendances seront communiqués dans un rapport annuel de la Table ronde canadienne sur les cultures durables (TRCCD) dans le cadre de sa plateforme de mesure de la durabilité.

COMMENT LES ACHETEURS DE GRAINS OU LES FABRICANTS DE PRODUITS ALIMENTAIRES UTILISERONT-ILS LE CODE DE PRATIQUE?

Les clients qui achètent des grains canadiens, tels que les fabricants de produits alimentaires ou les exportateurs de grains, peuvent se référer à Grains responsables lorsqu’ils souhaitent partager des renseignements sur la façon dont les gains canadiens sont cultivés. Grains responsables rassemble un large éventail de pratiques dans un message cohérent destiné aux clients et aux consommateurs afin d’aider à renforcer la confiance du public et à soutenir l’accès aux marchés. Les progrès réalisés par les agriculteurs seront communiqués dans un rapport annuel de la Table ronde canadienne sur les cultures durables (TRCCD) dans le cadre de sa plateforme de mesure de la durabilité.